Enquête à 1 an

Diplômés de Doctorat en 2017 : situation en 2018

Les docteurs ayant soutenu leur thèse sur le territoire Bretagne et Pays de la Loire au cours de l'année 2017 ont été interrogés sur leur situation en décembre 2018.

1 186 docteurs ont été interrogés et 757 ont répondu à l'enquête, soit un taux de réponses de 64%.
Le taux de diplômés en emploi en décembre 2018 s’élève à 82%.

Les résultats de cette enquête sont également déclinés par région :

Diplômés de Doctorat en 2016 : situation en 2017

Les docteurs ayant soutenu leur thèse sur le territoire Bretagne et Pays de la Loire au cours de l'année 2016 ont été interrogés sur leur situation en janvier 2017.

1 057 docteurs ont été interrogés et 945 ont répondu à l'enquête, soit un taux de réponses de 89,4%.
Le taux de diplômés en emploi en janvier 2017 s’élève à 66%.
Le secteur public est le principal employeur (64,5% des emplois). Deux tiers des emplois sont à durée déterminée. 26% des emplois sont localisés en Bretagne, 18% en Pays de la Loire et 29% à l’étranger.
Pour les docteurs travaillant en France à temps complet, le salaire net mensuel médian (hors prime et 13ème mois) s'élève à 2 100 €.

Les résultats de cette enquête sont également déclinés par région :

Diplômés de Doctorat en 2015 : situation en 2016

Les docteurs ayant soutenu leur thèse en Bretagne au cours de l'année 2015 ont été interrogés en janvier 2016.

550 docteurs ont été interrogés et 512 ont répondu à l'enquête, soit un taux de réponses de 93%.
Le taux de diplômés en emploi en janvier 2016 s’élève à 64%.
Le secteur public est le principal employeur (69% des emplois). Deux tiers des emplois sont à durée déterminée. 39% des emplois sont localisés en Bretagne et 32% à l’étranger.
Pour les docteurs travaillant en France à temps complet, le salaire net mensuel médian (hors prime et 13ème mois) s'élève à 2 100 €.

Etudes antérieures

Les études par territoire et par Ecole Doctorale du devenir des docteurs sont disponibles pour la région Bretagne depuis la promotion 2013.

Ces études sont disponibles sur demande en écrivant à ecole-des-docteurs[a]doctorat-bretagneloire.fr

Enquête à 3 ans

Diplômés de Doctorat en 2015 : situation en 2018

Les docteurs ayant soutenu leur thèse en Bretagne ou en Pays de la Loire au cours de l’année 2014 (n=1 033) ont été interrogés en décembre 2018, soit 3 ans après l’obtention du Doctorat. 731 docteurs ont répondu au questionnaire, soit un taux de réponse de 71%.

90% des diplômés sont en emploi 3 ans après avoir soutenu leur thèse.

Les résultats de cette enquête sont également déclinés par région :

Diplômés de Doctorat en 2014 : situation en 2017

Les docteurs ayant soutenu leur thèse en Bretagne ou en Pays de la Loire au cours de l’année 2014 (n=1 078) ont été interrogés en décembre 2017, soit 3 ans après l’obtention du Doctorat. 765 docteurs ont répondu au questionnaire, soit un taux de réponse de 71%.

91% des diplômés sont en emploi 3 ans après avoir soutenu leur thèse.

Le salaire net mensuel médian, hors primes et 13ème mois s’élève à 2 200 € pour les docteurs travaillant en France à temps complet.

58,4% des docteurs travaillent dans le secteur public (36% dans un établissement d’enseignement supérieur) et 40,9% dans le secteur privé (30,7% dans une entreprise).

Les secteurs d’activité privilégiés par les docteurs sont l’« enseignement » (47% des emplois, 43% uniquement pour l’enseignement supérieur et post-secondaire non supérieur) et le secteur « Recherche-développement scientifique » (16%).

19% des emplois sont localisés en Bretagne et 14% en Pays de la Loire. 34% des docteurs travaillent à l’étranger (ce taux est de 20% pour les docteurs de nationalité française).

Les résultats de cette enquête sont également déclinés par région :

Diplômés de Doctorat en 2013 : situation en 2016

Les docteurs ayant soutenu leur thèse en Bretagne ou en Pays de la Loire au cours de l’année 2013 (n=1 018) ont été interrogés en décembre 2016, soit 3 ans après l’obtention du Doctorat. 732 docteurs ont répondu au questionnaire (taux de réponse de 72%).

91% des diplômés sont en emploi 3 ans après avoir soutenu leur thèse.
65% des docteurs travaillent dans le secteur public (hors entreprises para-publiques) et 28% dans le secteur des entreprises (y compris entreprises para-publiques).
Les secteurs d’activité privilégiés par les docteurs sont l'« enseignement » (51% des emplois, 42% uniquement pour l’enseignement supérieur et la recherche) et le secteur « Recherche ou R&D exclusivement » (12%).
18% des emplois sont localisés en Bretagne et 14% en Pays de la Loire. 37% des docteurs travaillent à l’étranger (ce taux est de 23% pour les docteurs de nationalité française).

Les résultats de cette enquête sont également déclinés par région :

Diplômés de Doctorat en 2012 : situation en 2015

Les docteurs ayant soutenu leur thèse en Bretagne au cours de l’année 2012 (n=629) ont été interrogés en décembre 2015, soit 3 ans après l’obtention du Doctorat. 452 docteurs ont répondu au questionnaire (taux de réponse de 72%).

87,6% des diplômés sont en emploi 3 ans après avoir soutenu leur thèse.

56% des docteurs travaillent dans le secteur public (hors entreprises para-publiques) et 27% dans le secteur des entreprises (y compris entreprises para-publiques).

Les secteurs d’activité privilégiés par les docteurs sont l'« enseignement » (47% des emplois, 42% uniquement pour l’enseignement supérieur et la recherche) et le secteur « Recherche ou R&D exclusivement » (20%).

25% des emplois sont localisés en Bretagne et 34% à l’étranger (ce taux est de 21% pour les docteurs de nationalité française).

Diplômés de Doctorat en 2011 : situation en 2014

Les docteurs ayant soutenu leur thèse en Bretagne au cours de l’année 2011 ont été interrogés en octobre 2014. Parmi eux, 599 ont répondu, soit un taux de réponses de 67%.

Etudes antérieures

Des analyses concernant les diplômés de Doctorat (études à 3 ans) sont disponibles pour la région Bretagne, depuis la promotion 2005.

Ces études sont disponibles sur demande en écrivant à : ecole-des-docteurs[a]doctorat-bretagneloire.fr